Le Moniteur des Pharmacies n° 3070 du 07/03/2015
 

Comptoir

INGRÉDIENT

Chantal Ollier


Qu’est-ce-que c’est ?• Cultivé en Europe depuis le Moyen-âge, le souci des jardins est une plante herbacée de 30 à 50 cm de haut. Les feuilles alternes et oblongues s’insèrent sur la tige anguleuse et velue. L’inflorescence est formée de capitules terminaux à réceptacle portant des fleurs ligulées périphériques jaune rouge brillantes et des fleurs tubulées centrales jaune soufre. Le souci fleurit tout l’été : les fleurs s’ouvrent le matin avec le soleil et se ferment le soir. • La partie utilisée du souci est constituée par les fleurs séchées entièrement épanouies détachées du réceptacle provenant des formes cultivées à fleurs doubles. Quelle est sa composition ? • La fleur de souci contient 0,2 à 0,3 % d’HE à sesquiterpènes (alphacadinol), 2 à 10 % de saponosides triterpéniques (mono- et bidesmosides de l’acide oléanolique), des caroténoïdes (lutéol, zéaxanthol), responsables de sa couleur, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...