Le Moniteur des Pharmacies n° 3070 du 07/03/2015
 

CONTRACEPTION CHEZ L’ADOLESCENTE

Médicaments

Anne Drouadaine*, Yolande Gauthier**


D’après l’Union nationale des pharmacies de France, l’Assurance maladie a constaté un taux de prise en charge des moyens de contraception tournant aux alentours de 66 % chez les mineures de plus de 15 ans. Or la réglementation prévoit que la pilule estroprogestative ou progestative, l’implant progestatif et le dispositif intra-utérin sont délivrés gratuitement sur prescription en pharmacie, et remboursés à 100 %. En pratique, le pharmacien doit utiliser le numéro de Sécurité sociale de la carte Vitale de la jeune fille ou, si elle souhaite garder le secret sur sa vie intime, un numéro anonyme spécifique « contraception mineures » 2 55 55 55 C C 042 XX, mentionner la date de naissance exacte de la patiente et indiquer le code d’exonération Exo3.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...