Le Moniteur des Pharmacies n° 3069 du 28/02/2015
 

FIN DE VIE

L’événement

Chloé Devis

La proposition de loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie qui sera débattue en mars comporte des enjeux significatifs pour les pharmaciens, qu’il s’agisse de l’information du public sur les directives anticipées ou de leur implication dans les réseaux de soins palliatifs. Il sera nécessaire de clarifier le rôle de la profession et de l’accompagner. Au-delà du comptoir.


Comme en témoignent les vives polémiques autour de récentes affaires, les efforts successifs du législateur ces dernières années pour encadrer les circonstances de la fin de vie ne se sont pas montrés à la hauteur d’attentes complexes sur le plan médical, éthique et sociétal. Un certain nombre d’études pointent la méconnaissance globale de ces textes et leur très inégale application. C’est la raison d’être de la proposition de loi élaborée par les députés Alain Claeys (PS) et Jean Leonetti (UMP) qui doit être examinée en mars prochain à l’Assemblée nationale, après avoir franchi le 18 février dernier le cap de sa commission des Affaires sociales. Le nouveau texte vise au plus large consensus en renforçant les droits du patient en fin de vie.Face au constat d’une très faible mise en œuvre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...