Le Moniteur des Pharmacies n° 3068 du 21/02/2015
 

INTERVIEW
BRIGITTE DORMONT, PROFESSEUR À L’UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE, MEMBRE DU CONSEIL D’ANALYSE ECONOMIQUE

Enquête


Les notes du Conseil d’analyse économique mettent en cause le rôle du ticket modérateur en France. S’agit-il d’un défaut d’origine ? L’assurance maladie a instauré dès l’origine un ticket modérateur afin de responsabiliser les patients et réduire les dépenses. Mais le montant de ce ticket modérateur (30 % du tarif d’une consultation médicale) est énorme par rapport à d’autres pays et on a accepté son remboursement par les assurances complémentaires. Très rapidement, les responsables du système se sont installés dans une logique de défausse sur ces dernières. L’assurance maladie couvre en moyenne 75 % des dépenses de santé. Les dépenses augmentant fortement, il faudrait augmenter les taux de cotisation, c’est-à-dire les prélèvements obligatoires, pour éviter le creusement des déficits. La tentation est de réduire la couverture en reportant le reste à charge sur les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...