Le Moniteur des Pharmacies n° 3068 du 21/02/2015
 

TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF

Médicaments

Yolande Gauthier


Le traitement hormonal substitutif (THS) est à nouveau suspecté d’augmenter le risque de cancer. Pas celui du sein cette fois, mais celui de l’ovaire. Une méta-analyse anglaise a été menée sur 12 110 femmes ménopausées ayant développé un cancer de l’ovaire, dont plus de la moitié (55 %) avaient pris un THS. Les résultats, publiés dans The Lancet, suggèrent un lien de cause à effet avec le traitement. Par rapport aux femmes non traitées, le risque de cancer de l’ovaire est significativement augmenté de 43 % chez les femmes traitées depuis moins de 5 ans, et de 41 % chez celles ayant pris un THS depuis plus de 5 ans, . Le surrisque décroît après l’arrêt du THS, estiment les auteurs. Chez les utilisatrices au long cours qui ne prennent plus de THS depuis ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...