Le Moniteur des Pharmacies n° 3067 du 14/02/2015
 

SCOLIOSE

Actualités

Yolande Gauthier


Des chercheurs canadiens ont identifié une mutation génétique qui pourrait être à l’origine de scolioses familiales. Ayant analysé le génome d’une famille dont plusieurs membres présentaient une scoliose sans cause identifiée, ils ont mis en évidence un variant du gène POC5. Ce gène est également présent chez le poisson zèbre. L’étude chez cet animal a montré que la mutation génétique provoquait une déformation de sa colonne vertébrale, et ce au stade embryonnaire. Les chercheurs se sont en outre aperçus que la protéine exprimée par le gène était fortement présente dans le cerveau du poisson. Ces découvertes pourraient à terme permettre une identification précoce des personnes à risque de scoliose, avant même que les symptômes ne se déclarent à l’adolescence.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...