Le Moniteur des Pharmacies n° 3067 du 14/02/2015
 

TIERS PAYANT

L’événement

Hélène Mauduit

Le tiers payant intégral chez les médecins de ville, que le gouvernement français veut généraliser en 2017, est la règle pour l’immense majorité des assurés allemands. Les médecins libéraux le contestent pour ses effets pervers sur la consommation de soins.


Aller chez le médecin sans dérembourser un cent, c’est le quotidien des Allemands… depuis la généralisation de l’assurance maladie en 1911. 90 % des assurés ne voient jamais une feuille de soins et ne connaissent pas le tarif de la consultation. Pour les 124 000 médecins de ville, le tiers payant intégral est la principale rémunération (69 % des recettes). Leurs autres sources de revenus dites « privées » sont les paiements directs des patients des caisses maladie privées (10 % des assurés) ainsi que les actes non remboursés par l’assurance maladie acquittés par tous les assurés. Alors que les médecins français protestent contre un risque de « dépendance » envers les caisses d’assurance maladie instauré dans le système français, les médecins allemands ont depuis longtemps trouvé la parade pour ne pas être en relation directe avec les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...