Le Moniteur des Pharmacies n° 3067 du 14/02/2015
 

ÉCONOMIE

Entreprise

François Pouzaud


Les statistiques du cabinet Norméco, issues d’un échantillon de 263 officines ne sont pas mauvaises. Certes, les indicateurs d’activité confirment la poursuite de la baisse du chiffre d’affaires pour la deuxième année consécutive, mais le niveau de rentabilité des officines est préservé. L’EBE (excédent brut d’exploitation) moyen a, en effet, progressé de 4,72 %, passant de 299 k € à 313 k € entre 2013 et 2014. Le ratio entre l’EBE et le chiffre d’affaires (HT) s’est valorisé (16,68 % contre 15,83 %), du fait de l’évolution négative du chiffre d’affaires. Cet EBE est en progression régulière depuis plus de 5 ans grâce à l’importance des prestations de service.Prime aux officines de grande taille Mais les moyennes cachent toujours des disparités notables entre les pharmacies. Par exemple, c’est en milieu rural que le taux d’EBE est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...