Le Moniteur des Pharmacies n° 3067 du 14/02/2015
 

BISPHÉNOL A

Actualités

Caroline Coq-Chodorge


La législation française sur le bisphénol A risque-t-elle d’être remise en cause par l’intense lobbying des industriels à Bruxelles ? L’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu, le 21 janvier dernier, un avis qui fait scandale en France. L’EFSA y écrit qu’« au niveau actuel d’exposition, il n’apparaît pas de problèmes pour la santé dans tous les groupes d’âge étudiés », y compris les nouveau-nés et les femmes enceintes. Pour le Réseau environnement santé (RES), « l’EFSA continue ainsi de nier l’évidence », pourtant corroborée par « 95 % des milliers d’études publiées montrant une toxicité ». Même la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, s’est déclarée, devant l’Assemblée nationale, « très surprise » et s’est interrogée sur « le poids des lobbys ». Elle a annoncé son intention de « faire expertiser » cet avis par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...