Le Moniteur des Pharmacies n° 3067 du 14/02/2015
 

ASSURANCE MALADIE

Actualités

Loan Tranthimy

Depuis le 6 février, les médicaments au service médical rendu (SMR) classé faible, remboursés généralement à 15 % par l’assurance maladie, ne sont plus pris en charge pour les patients majeurs bénéficiaires de l’aide médicale de l’Etat (AME).


Paru le 5 février au Journal officiel, le décret signé le 3 février qui supprime la prise en charge pour les étrangers en situation irrégulière des médicaments à SMR faible n’est pas une réelle surprise. L’Etat est contraint de limiter ses dépenses relatives à l’aide médicale qui ont fortement augmenté depuis 2013. Selon Marisol Touraine, auditionnée en juin 2014, au lieu des 558 millions d’euros prévus pour le dispositif, 744 millions d’euros ont été finalement dépensés au titre de l’AME. Une hausse liée principalement à « la forte poussée du nombre de bénéficiaires », explique la ministre de la Santé.La publication de ce texte a fait vivement réagir les pharmaciens sur le site du Moniteur et sur les réseaux sociaux. « Je sers en moyenne quatre à cinq personnes qui bénéficient de l’AME et qui ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...