Le Moniteur des Pharmacies n° 3066 du 07/02/2015
 

ANTICHOLINERGIQUES

Médicaments

Yolande Gauthier


La prise de médicaments à effet anticholinergique augmenterait-elle le risque de démence chez les personnes âgées ? Il semblerait que oui, selon une étude parue dans le JAMA Internal Medicine. Les auteurs ont suivi plus de 3 400 sujets de plus de 65 ans. Ils ont constaté une augmentation de 54 % du risque de démence et de 63 % du risque de maladie d’Alzheimer en cas de consommation fréquente d’anticholinergiques (plus de 1 095 doses journalières en 10 ans). Et ce, que la consommation de ces médicaments soit ancienne ou récente. L’augmentation du risque n’était pas significative en cas de consommation inférieure à 1 095 doses journalières en 10 ans : + 23 % pour la démence, + 30 % pour la maladie d’Alzheimer. La prise pendant plus de 3 ans d’un anticholinergique tel que l’oxybutynine (Ditropan) ou la doxépine ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...