Le Moniteur des Pharmacies n° 3065 du 31/01/2015
 

Actualités

CE QUE VOUS EN PENSEZ

François Pouzaud


Jean-Luc Leroy, Trouville-sur-Mer (Calvados) Deux jours après la mise en place de la nouvelle rémunération, mon prestataire informatique m’informe que je ne suis pas obligé de facturer des honoraires de dispensation sur les ventes de médicaments non prescrits. Mais ne pas en prendre, par exemple sur le Doliprane, reviendrait à vendre moins cher ce que l’on a acheté. Aujourd’hui, j’explique que le prix augmente sur les anciens stocks et qu’à la prochaine commande, il va baisser et les clients comprennent… À Trouville, les pharmacies sont au juste prix sur la parapharmacie et on ne se fait pas de concurrence. Tous les titulaires sont d’accord pour facturer des honoraires. Il n’y a que les discounters parisiens pour ne pas en prendre. Certains l’ont déjà fait par le passé sur le Nurofen et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...