Le Moniteur des Pharmacies n° 3065 du 31/01/2015
 

ONCOLOGIE

Actualités

Yolande Gauthier


Lors du renouvellement des tissus, les cellules cancéreuses sont dégradées et des brins d’ADN tumoral circulent dans l’organisme. Des chercheurs de l’Institut Curie ont ainsi pu détecter des anomalies moléculaires par une simple prise de sang. Les biopsies et l’ADN tumoral circulant de 34 patients atteints de différents cancers ont été analysés. Chez 27 patients, 28 des 29 anomalies moléculaires détectées dans les biopsies ont également été trouvées dans leur ADN tumoral circulant. Chez les 7 autres patients, la recherche a été impossible dans les biopsies mais a donné des résultats dans le sang. La biopsie « liquide » offrirait ainsi une alternative intéressante, moins douloureuse et plus facile à mettre en œuvre que la biopsie classique, chez les patients susceptibles de bénéficier de thérapies ciblées.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...