Le Moniteur des Pharmacies n° 3064 du 24/01/2015
 

ANXIOLYTIQUES, HYPNOTIQUES

Médicaments

Anne Drouadaine


Celtipharm a annoncé une hausse des ventes d’anxiolytiques et d’hypnotiques sur prescription de 18,2 % dans les jours suivant les attentats de début janvier. Un chiffre obtenu auprès de 4 800 pharmacies par rapport aux dispensations des six semaines précédentes. L’Ordre des pharmaciens a rapidement réagi. Après avoir analysé les données alimentées dans le dossier pharmaceutique (DP), il n’a pas constaté de lien entre les événements survenus et la consommation d’anxiolytiques. Pour l’instance, les ventes sont comparables à celle de la même période de 2014. Aucune différence significative entre l’Ile -de-France et le reste du pays ne semble ressortir. La comparaison de ces deux constats contradictoires n’est pas aisée. L’étude Celtipharm porte sur une période courte et analyse toutes les ventes tandis que celle de l’Ordre compare seulement les données des DP ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...