Le Moniteur des Pharmacies n° 3064 du 24/01/2015
 

CODE DATAMATRIX

Actualités

Loan Tranthimy*, François Pouzaud**

Six mois après l’entrée en vigueur du code Datamatrix pour remplacer la vignette, des pharmaciens signalent des difficultés de lecture automatique de ce dispositif.


Averti par ses adhérents, le syndicat USPO a invité les pharmaciens à répondre à une enquête en ligne pour connaître l’ampleur des dysfonctionnements liés à la lecture automatique du code Datamatrix. Selon un premier bilan du sondage lancé le vendredi 9 janvier, les médicaments le plus fréquemment évoqués par les 1 400 pharmaciens qui ont répondu sont « des produits homéopathiques du laboratoire Boiron, certains Doliprane de Sanofi ou encore deux médicaments de chez AstraZeneca (Crestor et Inexium) ».Comment expliquer ces dysfonctionnements ? Interrogé, Sanofi confirme avoir reçu des réclamations concernant la lecture des boîtes de Doliprane 1 g (boîte de 8) issues d’un des sites de fabrication. Si les tests réalisés sur les échantillons retournés par les pharmaciens n’ont pas permis au laboratoire de mettre en évidence d’anomalie, Sanofi reconnaît que « la position, au sein ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...