Le Moniteur des Pharmacies n° 3063 du 17/01/2015
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Anne-Charlotte Navarro**


Réponse : Ce sont ceux qui s’administrent un traitement médical et/ou qui effectuent une autosurveillance en dehors des structures de soins, sans que l’intervention d’un professionnel de santé soit nécessaire. Un arrêté du 23 août 2011 dresse la liste des pathologies dont souffrent ces patients : acromégalie, algie vasculaire de la face et migraines, anémie secondaire à une insuffisance rénale chronique, choc anaphylactique, déficit immunitaire traité par immunoglobuline en sous-cutané, diabète, dysfonction érectile d’origine organique, hémophilie A et B sévère, hépatites virales, infection à VIH, infertilité ovarienne, insuffisance rénale chronique, insuffisance surrénale aiguë, maladie de Parkinson, maladie veineuse thromboembolique, maladies auto-immunes, ostéoporose postménopausique grave, retard de croissance de l’enfant et déficit en hormone de croissance.Source : DASTRI.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...