Le Moniteur des Pharmacies n° 3062 du 10/01/2015
 

PRESCRIPTIONS EN EHPAD

Médicaments

Matthieu Vandendriessche


Les ordonnances restent inappropriées, donc propices aux effets indésirables, dans près des deux tiers des cas au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), relève une étude prospective menée par une équipe de médecins hospitaliers toulousains. Elle a intégré 6 275 résidents de 15 établissements de Midi-Pyrénées, parmi lesquels 498 patients décédés après six mois de suivi. Il en ressort que le nombre de médicaments parmi les patients décédés était de 8,3 par jour en moyenne et de 6,4 chez les patients en fin de vie (à 6mois du décès), contre 8,5 pour ceux qui étaient encore en vie. Les résidents évalués en fin de vie recevaient significativement plus de morphiniques, mais moins d’antidépresseurs, de neuroleptiques, d’hypolipémiants et d’antihypertenseurs. « Lorsqu’ils repèrent une situation de fin de vie, les médecins parviennent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...