Le Moniteur des Pharmacies n° 3060 du 13/12/2014
 

STRESS POSTTRAUMATIQUE

Entreprise

Fabienne Rizos-Vignal

Cambriolage, vol à main armée, agressions physiques ou verbales, les équipes officinales sont exposées à différentes formes de violences pouvant altérer leur intégrité psychologique. Moins spectaculaires que les blessures physiques, les chocs émotionnels doivent également être traités.


Vêtus en noir, cagoulés, et armés, deux individus surgissent dans la Pharmacie de la Poste à Thyez en Haute-Savoie. Ce soir de janvier 2014, il est presque 19 heures, Marianne la préparatrice est seule au comptoir avec une cliente. Un scénario terrifiant va se jouer sous leurs yeux. Les braqueurs portent le masque blanc et grimaçant du fantôme tueur du film d’horreur Scream. Ils hurlent « La caisse, la caisse ! ». L’un d’eux pointe un couteau vers la cliente, l’autre dirige son pistolet vers Marianne, paralysée par la peur. Tout va très vite. Les agresseurs sont prêts à partir quand la titulaire, Anne, revient de la réserve et les interpelle. Elle est mise en joue par un des malfaiteurs qui appuie sur la détente de son revolver. Les deux individus prennent la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...