Le Moniteur des Pharmacies n° 3058 du 06/12/2014
 

Économie

FRANÇOIS POUZAUD

Dans un contexte économique et politique extrêmement tendu et mouvementé, 2014 a été une année de transition particulièrement éprouvante pour l’officine. La profession s’apprête, normalement le 1er janvier prochain, à prendre le virage de la nouvelle rémunération. Pour repartir sur de meilleures bases ?


Nous y sommes presque. Bientôt, 50 % de rémunération du pharmacien basculera dans le système des honoraires de dispensation pour chaque boîte de médicament remboursable vendue. Faut-il s’en réjouir ou, au contraire, craindre le pire ? Aujourd’hui encore, cette question taraude les esprits tant la mise en place des futurs honoraires de dispensation a été une pomme de discorde entre les trois syndicats d’officines qui défendent chacun des positions très respectables. Mais la lenteur pour aboutir à un accord sur la nouvelle rémunération illustre aussi la difficulté à s’intégrer dans une nouvelle logique qui n’est plus basée sur l’augmentation des volumes prescrits.Reste qu’il est urgent de passer à autre chose. La baisse d’activité, qualifiée d’historique en 2013, s’est amplifiée en 2014. Tous les indicateurs économiques montrent que le mal est chronique et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...