Le Moniteur des Pharmacies n° 3058 du 06/12/2014
 

Économie

Remboursements

FRANÇOIS POUZAUD

L’Assurance maladie veille au grain. L’année 2013 confirme le retournement de tendance intervenu depuis deux ans. Après la stabilité enregistrée en 2011 et une baisse de 0,8 % en 2012, les dépenses de médicaments de ville chutent à nouveau, de 0,4 % à 22,6 milliards d’euros d’après les chiffres de la CNAM.


Sur le seul champ des médicaments délivrés en officine, la décroissance des dépenses est de 0,3 %. Les dépenses liées à la rétrocession hospitalière ont également baissé de 1,9 % par rapport à 2012. Au total, sur l’année 2013, les dépenses de l’assurance maladie obligatoire au titre des médicaments délivrés en officine ou rétrocédés ont diminué de 95 millions d’euros, témoignant du virage engagé sur ce poste.Si le recul des montants remboursés est légèrement moindre qu’en 2012, c’est parce que la baisse des volumes de prescription n’est pas au rendez-vous en 2013, alors que l’impact des baisses tarifaires sur le médicament remboursable est d’une ampleur comparable à 2012 (économie de 853 M€, soit une baisse de 3,8 %, d’ailleurs légèrement plus élevée que celle de 2012 qui se situait à 3,6 %). C’est aussi parce ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...