Le Moniteur des Pharmacies n° 3058 du 06/12/2014
 

TIERS PAYANT CONTRE GÉNÉRIQUES

Actualités

Loan Tranthimy

Alors que les partenaires conventionnels ont reconduit le dispositif du tiers payant contre génériques pour 2015, l’initiative prise par la caisse primaire du Vaucluse risque de faire grincer quelques dents.


Selon le dernier bilan établi par l’Assurance maladie, le taux national de substitution atteint 82,9 % fin octobre 2014, contre 82,5 % en 2013. Ce score encourageant et salué par les partenaires conventionnels est obtenu notamment grâce au dispositif tiers payant contre génériques. A un mois du bilan annuel de substitution, un courrier adressé à un pharmacien par la caisse du Vaucluse surprend les syndicats de titulaires. Ce courrier indique que « dès lors qu’un assuré souhaite bénéficier de la délivrance d’un médicament princeps, y compris si l’ordonnance comporte la mention non substituable, ce dernier ne bénéficie pas de la dispense de frais. Ainsi il doit régler son médicament qui lui sera remboursé par sa caisse d’assurance-maladie suite à l’envoi d’une feuille de soins électronique ». Cette initiative purement locale est jugée « brutale » par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...