Le Moniteur des Pharmacies n° 3058 du 06/12/2014
 

Économie

Génériques

FRANÇOIS POUZAUD

Le marché du générique s’essouffle en 2014. Selon le Gemme (Générique même médicament), il a connu une évolution en trompe-l’œil en 2013 : + 1,81 % en volume et + 0,18 % en valeur entre le premier et le second semestre.


Le marché du générique est en involution depuis septembre 2013 et la mesure « tiers payant contre génériques » s’est résumée à un effet ponctuel. D’autres mesures structurelles sont donc nécessaires pour hisser les génériques à plus de 50 % de parts de marché (PDM), comme dans de nombreux pays d’Europe. A cause de freins persistants (baisses drastiques des prix, utilisation de la mention « Non substituable », manque de confiance du couple patient/médecin, prescriptions hors du Répertoire), les ventes ont continué à régresser en valeur début 2014 (- 8 % en janvier et - 6 % en février, source : GERS). Et, avec les nouvelles baisses de prix intervenues en mars, la tendance ne s’est pas inversée au cours de l’année.En juillet, le marché du générique a enregistré une nouvelle décrue de 4,6 % en volume et de 11 % en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...