Le Moniteur des Pharmacies n° 3058 du 06/12/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Pauline Michel*, Denis Richard**, Aude Rambaud***


Réponse : Si ces deux spécialités antibiotiques d’usage topique sont très proches, elles n’en diffèrent pas moins par leur excipient : vaseline et esters de glycérol pour Bactroban (application intranasale) et uniquement deux polyoxyéthylèneglycols pour Mupiderm (voie cutanée). Les essais réalisés pour ces médicaments ont abouti à l’obtention d’AMM distinctes, devant être respectées. Des publications suggèrent par ailleurs que les dérivés glycoliques pourraient induire des réactions locales lors d’un contact avec une muqueuse, alors que la vaseline est très bien tolérée.Sources : Rapport « Ethers de glycols : quels risques pour la santé ? » Inserm (1999) ; laboratoires Almirall ; RCP.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...