Le Moniteur des Pharmacies n° 3057 du 29/11/2014
 

AUTOGREFFES

Actualités

Denis Richard


Les cellules-souches périphériques utilisées dans les autogreffes sont congelées dans une solution contenant du diméthylsulfoxyde (DMSO) afin de les conserver dans l’attente de leur injection future. Bien que ce composé soit à l’origine de nausées et de vomissements très handicapants, affectant jusqu’à 80 % des patients traités, et bien que ces greffes soient fréquentes, peu d’études envisagent les traitements préventifs ou curatifs possibles: l’ondansétron a semblé efficace au vu d’un petit essai américain en ouvert. C’est l’observation que ces nausées résultent pour partie de la forte odeur alliacée associée à l’élimination pulmonaire du DMSO qui a récemment suggéré à une équipe italienne une stratégie prophylactique plus originale: faire sucer des glaces à l’orange aux patients, l’odeur puissante mais agréable de l’agrume étant réputée « couvrir » celle du DMSO. Bien que l’action propre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...