Le Moniteur des Pharmacies n° 3057 du 29/11/2014
 

Transactions

François Pouzaud

Dans un contexte aussi rarement perturbé pour l’officine, le marché des transactions souffre terriblement. Les prix des vendeurs ont beau baisser, le manque d’initiatives des acquéreurs est plus fort que tout. Malgré la chute des taux et une capacité des acheteurs qui reste intacte, la confiance fait défaut. La clé, c’est elle.


Les cessions de pharmacies et de parts d’association ne devraient pas connaître en 2014 le regain d’activité que l’on pouvait espérer. Les cessions sont à nouveau en retrait par rapport à une année 2013 déjà bien déprimée. Dans ses prévisionnels d’activité en début d’année, Planète Officine s’attendait à une telle déconvenue. « Les volumes ont été divisés par deux par rapport à 2013 », indique Nicolas Guy, responsable du secteur Languedoc-Roussillon.Il y aurait en fait 10 % à 15 % de cessions de moins qu’en 2013 selon les estimations. Cette tendance est préoccupante car le vieillissement des titulaires devrait plutôt conduire à une accélération des transmissions d’officines. La vague annoncée du papy-boom n’est donc toujours pas là, même si la baisse durable des prix a fini par entraîner des départs en retraite anticipés de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...