Le Moniteur des Pharmacies n° 3056 du 22/11/2014
 

L’INTERVIEW
DR THIERRY BOUILLET, CANCÉROLOGUE ET COFONDATEUR DE LA FÉDÉRATION NATIONALE CAMI SPORT ET CANCER

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne-Hélène Collin**, Nathalie Cunrath***


« Elle augmente considérablement la qualité de vie des patients ayant ou ayant eu un cancer. Non seulement la fatigue liée aux traitements diminue, mais en plus la toxicité des chimiothérapies est atténuée et le risque de rechute réduit de 40 à 50 % dans les cancers du sein, du côlon et de la prostate. Dans celui de l’œsophage, une sarcopénie multiplie par 2,86 le risque de développer des complications postchimiothérapie du fait d’une moins bonne tolérance des médicaments. L’activité physique permet de moduler la sécrétion des cytokines synthétisées par les cellules cancéreuses et dont les effets sont néfastes sur la sécrétion d’insuline, d’œstrogènes et de facteurs de croissance cellulaire. Ainsi, en augmentant sa consommation de glucose par une activité sportive, le patient réduit son taux d’insuline et la stimulation des cellules ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...