Le Moniteur des Pharmacies n° 3055 du 15/11/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier


Réponse : Il existe deux méthodes, qui peuvent être utilisées seules ou successivement : l’administration intra-vaginale d’un gel de prostaglandines, et la perfusion intraveineuse d’ocytocine associée à une rupture de la poche des eaux. En outre, le décollement des membranes effectué en introduisant un doigt à l’intérieur du col au cours d’un toucher vaginal peut provoquer des contractions suffisantes pour déclencher le travail. Cette manœuvre peut toutefois être douloureuse et entraîner des saignements. Le déclenchement artificiel s’accompagne, dès le début du travail, d’un monitorage continu du fœtus. Les contractions ressenties au début sont généralement plus fortes et parfois plus douloureuses que lors d’un travail spontané.Source : Fiche d’information de la HAS

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...