Le Moniteur des Pharmacies n° 3054 du 08/11/2014
 

AGENCEMENT

Dossier

Chloé Devis

Matériaux, design, fonctionnalité… A l’ère de l’obsolescence programmée et face aux incertitudes qui planent sur l’exercice de la pharmacie, peut-on encore penser « durable » en matière d’agencement ? Et quelles solutions privilégier ? Réponses d’agenceurs et de pharmaciens décidés à miser sur la durée.


Aujourd’hui plus que par le passé, les pharmaciens peuvent être incités à prolonger la durée de vie de leur agencement pour des questions budgétaires. En même temps, ils ont besoin qu’il évolue afin de rester “dans le coup”. » Jean-Pierre Demeyère, président de JCD Agencement, résume ainsi l’équation délicate à laquelle sont confrontées les officines, également sommées de ne pas oublier leurs fondamentaux : l’image sécurisante qu’elles se doivent de renvoyer à leurs patients est susceptible d’être perturbée par des repères trop souvent bousculés… ou l’utilisation de matériaux bon marché. La tendance à un renouvellement beaucoup plus fréquent en matière d’aménagement officinal ces dernières années est-elle justifiée ? « La question de la pérennité ne vient pas forcément à l’esprit de professionnels qui ne savent pas de quoi demain sera fait, constate François Guillot, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...