Le Moniteur des Pharmacies n° 3054 du 08/11/2014
 

EMPLOI A L’OFFICINE

Entreprise

Françoise Sigot

Un étudiant en pharmacie sur deux occupe un emploi dans une officine. Pour certains, une façon de gagner en expérience professionnelle et d’améliorer son quotidien. Pour d’autres, une obligation pour échapper à la précarité.


Longtemps passée sous silence, la précarité étudiante est une réalité qui n’épargne aucune filière. Selon une étude de l’Observatoire de la vie étudiante (OVE), publiée en décembre 2013, plus de la moitié des étudiants affirme rencontrer des difficultés financières. A l’inverse, seulement 43 % déclarent disposer d’assez d’argent pour couvrir leurs besoins mensuels. Ce chiffre tombe à 33 % chez les étudiants issus de familles ouvrières. Deux autres études publiées récemment, l’une réalisée par l’IFOP auprès de 8 500 étudiants pour la Mutuelle des étudiants, l’autre par l’institut CSA auprès de 8 500 étudiants pour l’Union nationale des sociétés étudiantes concluent au même phénomène : un quart des étudiants vit avec 400 euros par mois, et même moins. Selon l’enquête de l’IFOP, environ 25 % des étudiants déclarent rencontrer des difficultés pour joindre les deux bouts. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...