Le Moniteur des Pharmacies n° 3053 du 01/11/2014
 

ACQUISITION

TRANSACTIONS

Stéphanie Bérard

A 29 ans, François-Loïc Pichard a repris la Pharmacie de la Gare, à Angers, à la barre du tribunal de commerce. Le titulaire a dû revoir le positionnement et la politique de stock pour lui permettre de sortir la tête de l’eau.


François-Loïc Pichard n’avait pas prévu de reprendre une officine à 29 ans, a fortiori à la barre du tribunal de commerce. « Je travaillais, à Paris, comme conseiller marketing dans l’industrie pharmaceutique quand j’ai appris que la Pharmacie de la Gare, à Angers, était en liquidation judiciaire. Je connaissais bien la ville pour y avoir fait mes études. J’avais envie de province. » Le jeune pharmacien était surtout titillé par « l’envie d’être au contact d’une clientèle, dans une officine constituée de patients réguliers, mais aussi de personnes de passage. »En juin dernier, François-Loïc Pichard, seul candidat à la reprise, acquiert donc la Pharmacie de la Gare devant le tribunal de commerce – le prix d’acquisition est confidentiel – après avoir présenté un projet de reprise « fondé sur l’humain, pour reprendre l’ensemble du personnel, et sur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...