Le Moniteur des Pharmacies n° 3053 du 01/11/2014
 

GRENOBLE

Actualités

Afsané Sabouhi


Il y a comme un complexe d’infériorité. Les officinaux ne réalisent pas encore à quel point le dossier pharmaceutique est un outil aux potentialités énormes pour les médecins hospitaliers et un gain de temps précieux », affirme Pierrick Bedouch. Praticien hospitalier au CHU de Grenoble (Isère) et maître de conférences en pharmacie clinique, il coordonne plusieurs études en cours sur l’intérêt du dossier pharmaceutique en ville et à l’hôpital. L’étude DP-Concil, débutée en avril et financée à hauteur de 200 000 € par la DGOS, compare ainsi deux groupes de patients hospitalisés pour une chirurgie orthopédique. La moitié des patients est reçue par un anesthésiste avant leur opération tandis que l’autre moitié rencontre auparavant un pharmacien du CHU pour établir un historique médicamenteux détaillé avec l’aide de leur DP. « Nous allons observer le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...