Le Moniteur des Pharmacies n° 3053 du 01/11/2014
 

BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE

Médicaments

Anne Drouadaine


Les premières recommandations de prévention des exacerbations de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ont été définies par deux sociétés savantes nord-américaines. Elles proposent notamment l’utilisation d’un anticholinergique d’action courte (ipratropium) plutôt qu’un bêta-2-mimétique d’action courte (salbutamol, terbutaline) pour la prévention des exacerbations légères à modérées. En traitement de fond, pour prévenir les exacerbations modérées à sévères, elles préconisent le recours à un bronchodilatateur anticholinergique d’action longue (tiotropium) plutôt qu’un bêta-2-mimétique d’action longue (salmétérol, formotérol…). Par ailleurs, en prévention des exacerbations de tout stade, la vaccination antigrippale est conseillée chaque année. L’arrêt du tabac est également souhaité.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...