Le Moniteur des Pharmacies n° 3052 du 25/10/2014
 

PAPILLOMAVIRUS HUMAIN

Actualités

A.D.


Le lichen plan érosif muqueux (LPEM) est une maladie dermatologique auto-immune qui touche les muqueuses buccales et génitales et se manifeste par des lésions des kératinocytes de la peau. Des lésions qui seraient dues à l’activation anormale de lymphocytes T CD8. La revue Journal of Investigative Dermatology nous apprend que des chercheurs français ont découvert que ces lymphocytes T?CD8 étaient les mêmes que ceux activés dans la réponse immunitaire contre le papillomavirus humain de type HPV-16. L’hypothèse retenue est que les kératinocytes des patients atteints de LPEM exprimeraient un autoantigène semblable à l’antigène de HPV-16, induisant une confusion chez les lymphocytes T gardant en mémoire une ancienne infection HPV.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...