Le Moniteur des Pharmacies n° 3052 du 25/10/2014
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne-Hélène Collin**, Pauline Michel***


Réponse : En gênant le drainage lymphatique par compression des tissus, le soutien-gorge est régulièrement accusé d’être un facteur de risque de cancer du sein. Une étude américaine montre qu’il n’en est rien. Les chercheurs, qui ont étudié les habitudes vestimentaires de plus de 1 500 femmes âgées de 55 à 74 ans, n’ont retrouvé aucun lien entre le risque de carcinome et la durée quotidienne de port d’un soutien-gorge. Ni d’ailleurs avec le type de soutien-gorge (avec ou sans armatures), la taille ou l’âge du premier soutien-gorge.Source : Lu Chen et al, Bra wearing not associated with breast cancer risk : a population based case control study, Cancer epidemiology, Biomarkers & Prevention, 5 septembre 2014.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...