Le Moniteur des Pharmacies n° 3051 du 18/10/2014
 

DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU

Actualités

Loan Tranthimy


Tant pis pour les retardataires. Les conditions de prise en charge de leur développement professionnel continu (DPC) par l’OGDPC seront modifiées conformément au décret paru le 7 octobre. Selon ce texte, l’OGDPC ne finance plus la formation mais « concourt » à ce financement. Ce changement des règles du jeu en cours d’année est dû à une augmentation plus vite que prévu du nombre des adhésions au DPC, risquant de provoquer un dépassement de l’enveloppe budgétaire initialement allouée. Selon Gérald Galliot, membre du collège médecin du conseil de gestion et président du conseil de surveillance de l’OGDPC, « si les choses évoluent dans le même sens, le budget nécessaire s’élèvera à 196 millions, et non 166 millions d’euros qui est l’enveloppe prévue ».Plusieurs solutions sur la table Pour établir le bilan de dépassement et délibérer sur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...