Le Moniteur des Pharmacies n° 3051 du 18/10/2014
 

DÉRÉGLEMENTATION

Actualités

Loan Tranthimy*, Laurent Lefort**

Quinze jours après la mobilisation massive des pharmaciens, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, annonce que la réforme concernant les pharmaciens sera portée dans la future loi santé.


Pour sortir l’économie française des trois maux dont elle souffre (défiance, complexité par la multiplicité des normes et corporatisme), le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a évoqué quelques remèdes de choc contre les blocages, notamment ceux existant en pharmacie, lors de sa présentation du projet de loi « pour l’activité et l’égalité des chances économiques » le mercredi 15 octobre au Conseil des ministres. « Le manque d’ouverture du capital rend problématique la capacité à investir ou parfois à se regrouper. Cela empêche aussi les jeunes à accéder aux responsabilités suffisamment tôt », déclare Emmanuel Macron, qui mentionne aussi la complexité des règles d’installation. « Aujourd’hui, l’installation, le transfert ou le regroupement obéissent à une douzaine de règles. C’est compliqué. » Pour moderniser la profession, le ministre de l’Economie s’est totalement éloigné des recommandations du rapport de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...