Le Moniteur des Pharmacies n° 3051 du 18/10/2014
 

CARDIOLOGIE

Actualités

Anne-Hélène Collin


Les pathologies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes, tuant 8 fois plus que le cancer du sein. Modifications alimentaires, facteurs psychosociaux ou exposition au tabac ne sont pas les seules raisons expliquant de tels chiffres. Les femmes sont avant tout sous-diagnostiquées : déjà parce qu’elles-mêmes délaissent leur état de santé, ensuite parce qu’elles présentent des facteurs de risque spécifiques sous-évalués (les bouleversements hormonaux notamment), enfin parce que les symptômes, atypiques, ne sont pas immédiatement perçus comme des signes avant-coureurs d’une pathologie cardiaque : asthénie, difficultés à respirer, fatigue générale ou à la marche, troubles du sommeil ou de l’humeur, douleurs digestives. D’où une prise en charge inégale par rapport aux hommes. La Société française de cardiologie a soulevé le problème, et tant d’autres encore, en publiant le Livre blanc ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...