Le Moniteur des Pharmacies n° 3051 du 18/10/2014
 

MALADIE D’ALZHEIMER

Actualités

Anne Drouadaine


La Haute Autorité de santé publie de nouvelles recommandations pour éviter la confusion entre apathie et dépression chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer. L’apathie, dont souffrent 60 % des patients, est définie par une perte ou une baisse de motivation, des pertes d’initiatives, un appauvrissement des activités sociales, un désintérêt et un émoussement affectif qui durent plus de 4 semaines et contrastent avec l’état antérieur du patient. La recherche de signes spécifiques de la dépression (humeur triste pathologique, ruminations dépressives, désespoir, culpabilité) sera effectuée pour établir le diagnostic. La HAS prône une prise en charge de l’apathie globale et pluriprofessionnelle, de préférence non médicamenteuse : thérapie de stimulation cognitive, réhabilitation psycho-socio-cognitive, activités de groupe liées à la vie quotidienne. Les médicaments favorisant l’apathie, particulièrement les antidépresseurs, seront si possible diminués voire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...