Le Moniteur des Pharmacies n° 3051 du 18/10/2014
 

Actualités

Ce que vous en pensez

François Pouzaud


Ronan Le Hénaff, Rennes (Ille-et-Vilaine) La loi de répartition des officines a été faite pour protéger la santé publique. La liberté d’installation en pharmacie entraînera la disparition des licences. L’Etat sera-t-il prêt à nous les rembourser ? La liberté d’installation provoquerait aussi une augmentation du nombre des officines dans un temps très court suivie d’un nombre de fermetures plus important et de regroupements forcés autour de pôles de santé.Serge Bernard, Nîmes (Gard) Il y a des impératifs de concentration du réseau pour aller vers des officines plus importantes et, dans le même temps, les pouvoirs publics envisagent la liberté d’installation. Bon nombre d’officines auront une taille trop faible, ne seront pas en mesure d’avoir du stock et du personnel en nombre suffisant, le service pharmaceutique rendu ne sera plus le même et les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...