Le Moniteur des Pharmacies n° 3051 du 18/10/2014
 

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Médicaments

Anne-Hélène Collin


L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a présenté le 8 octobre son premier bilan de Nutrivigilance, dispositif en charge de la surveillance des compléments alimentaires, des aliments enrichis ou destinés à une alimentation particulière, et des nouveaux aliments. Bilan plutôt positif : en un peu plus de 3 ans, le dispositif a enregistré 1 565 signalements d’effets indésirables qui ont abouti à l’émission de neuf avis et recommandations (dont levure de riz rouge, boissons énergisantes et, dernièrement, p-synéphrine).Déclarer le maximum d’effets indésirables L’Anses se veut encore plus efficace et souhaite obtenir un maximum d’informations scientifiques sur les compléments alimentaires et autres aliments spécifiques. Les professionnels de santé sont donc invités à s’impliquer davantage : aujourd’hui, les pharmaciens sont à l’origine de seulement 3 % des signalements (contre 52 % pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...