Le Moniteur des Pharmacies n° 3050 du 11/10/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


Il suffit de contempler les carrosseries de leurs marques de voitures pour se dire que les Suédois sont a priori des gens sérieux. Avec manifestement une pointe d’extravagance certaines années. Comme en 2009, où la Suède a pris la décision de libéraliser la vente de paracétamol dans les bureaux de tabac, les supermarchés et les stations-service. Raison invoquée : la longue distance entre deux pharmacies.2014 se présente en revanche comme une année de raison puisque les autorités du pays veulent maintenant interdire à ces mêmes commerces de vendre du paracétamol. Chiffres à l’appui. De 2009 à 2013, le nombre d’appels aux centres antipoison pour des suspicions de surdosage a augmenté de 36 % et celui des hospitalisations pour intoxications aurait presque doublé. « L’objectif est de limiter l’accessibilité et donc les achats impulsifs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...