Le Moniteur des Pharmacies n° 3050 du 11/10/2014
 

OPIACÉS ET DOULEURS NON CANCÉREUSES

Médicaments

A.D.


Le bénéfice-risque des opiacés/opioïdes (morphine, codéine, oxycodone, méthadone, fentanyl ou hydrocodone) est défavorable dans les douleurs chroniques non cancéreuses en raison du risque de surdosage, d’addiction ou de décès. Aux Etats-Unis, plus de 100 000 personnes sont décédées – directement ou indirectement – de l’utilisation de ces molécules depuis la fin des années 1990. En France, une hausse des prescriptions d’opioïdes, notamment du fentanyl d’action rapide, a été observée ces dernières années, mais la Société française d’étude et de traitement de la douleur se veut rassurante sur leur usage hors AMM. Elle devrait annoncer prochainement des recommandations sur leur utilisation dans les douleurs chroniques non cancéreuses.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...