Le Moniteur des Pharmacies n° 3049 du 04/10/2014
 

TROUBLE DÉFICITAIRE DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ (TDA/H)

Médicaments

Alexandra Blanc


Les jeunes patients atteints d’un TDA/H devraient pouvoir bénéficier de nouveaux traitements pharmacologiques. Le laboratoire Shire annonce vouloir commercialiser en France la lisdexamfétamine, un neurostimulant indiqué en cas de réponse inadéquate au méthylphénidate, qui bénéficie actuellement d’une ATU nominative. Parallèlement, le laboratoire a déposé une demande d’AMM pour la guanfacine, traitement non stimulant du TDA/H déjà commercialisé aux Etats-Unis. Cet agoniste alpha-2-adrénergique a été utilisé en France jusqu’en 2009 comme antihypertenseur. Actuellement, le méthylphénidate (Ritaline, Quasym, Concerta, Medikinet) est la seule molécule indiquée en France dans le TDA/H chez l’enfant à partir de 6 ans. « Le traitement pharmacologique a son intérêt dans le cadre d’une prise en charge globale », a indiqué le pédopsychiatre Hervé Caci lors d’une conférence organisée par Shire. Il est prescrit en fonction du niveau de handicap ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...