Le Moniteur des Pharmacies n° 3049 du 04/10/2014
 

LILLE NORD-PAS-DE-CALAIS

L’événement

Jean-Luc Decaestecker


Résultat d’une mobilisation professionnelle sans précédent, ils étaient 3 700, selon les chiffres de la DCRI, à avoir défilé à Lille entre la préfecture, place de la République, et l’ARS, où les manifestants approchaient les 5 000 grâce à l’apport de notaires qui eux n’avaient pas prévu de défiler. Pourquoi étaient-ils là si nombreux ? « Parce que je suis en colère ! » La formule revenait en leitmotiv. Pour cet officinal de Pont-à-Vendin, « s’ils font passer toutes ces lois, c’est la mort de la pharmacie de village… Le plus dangereux, c’est l’ouverture du capital, le fric au détriment de la santé ». Venu de plus loin encore, ce pharmacien de Wailly-Beaucamp n’a plus de médecin depuis deux ans et demi : « Les pharmacies de proximité, et pas que la mienne, vont disparaître… » Au total, deux heures de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...