Le Moniteur des Pharmacies n° 3049 du 04/10/2014
 

SUPPRESSION DE JOURS FÉRIÉS

Entreprise

Stéphanie Bérard


La proposition a fait l’effet d’une bombe : le 24 septembre, lors de son plan de relance pour l’emploi, le Medef annonçait que la suppression de deux jours fériés permettrait de créer 100 000 postes. Economiquement, qu’apporterait réellement la suppression de deux jours fériés à l’officine ? En se basant sur une pharmacie au chiffre d’affaires moyen de 1,57 million d’euros, une journée supplémentaire lui ferait gagner 5 198 euros. Or, il faut déduire de ce chiffre brut les charges fixes, comme les frais de personnel et généraux. « Cette mesure n’a aucun intérêt pour les officines, affirme d’emblée Philippe Besset, vice-président de la FSPF. Dans le cas d’une pharmacie où la majorité du chiffre d’affaires est réalisé avec la prescription, le chiffre d’affaires généré en sus est peu significatif car les patients viennent déposer leurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...