Le Moniteur des Pharmacies n° 3049 du 04/10/2014
 

MONTPELLIER LANGUEDOC-ROUSSILLON

L’événement

Myriem Lahidely


Un quasi-sans faute dans l’Hérault : excepté 17 officines réquisitionnées pour la garde de mardi, seules 2 sur 402 dans le département n’étaient pas en grève (une à Montpellier, l’autre à Béziers). « L’essentiel est fait : les croix vertes étaient éteintes et les gens défilaient en masse », se félicite Frédéric Abécassis. Le président du syndicat des pharmacies de l’Hérault a été reçu avec des biologistes par le directeur de cabinet du préfet pour lui remettre une motion.3 000 manifestants au total ont défilé, bien encadrés, de la rue du Peyrou jusqu’à la place de la Comédie. Derrière les pharmaciens et 400 étudiants, les représentants de leurs partenaires (grossistes-répartiteurs…), près de 500 biologistes et salariés des laboratoires et aussi quelques dentistes et étudiants en dentaire, un médecin, un huissier, un notaire… André Gourou, titulaire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...