Le Moniteur des Pharmacies n° 3049 du 04/10/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


La semaine de la mode s’est terminée le 1er octobre mais, de tous les défilés, le plus incroyable de la saison fut pour moi celui du 30 septembre. Impressionnantes toutes ces blouses blanches dans les rues. Encore plus impressionnantes les milliers de croix éteintes. Autant d’officines pourtant concurrentes, autant de titulaires avec leur propre vision stratégique pour leur pharmacie, autant d’équipes et de façons différentes d’exercer le métier. Mais une seule et même famille en colère, faute de comprendre pourquoi et en quoi ses valeurs identitaires sont devenues soudainement si contestables. Le jour même de la mobilisation, Emmanuel Macron a envoyé deux signaux que l’on peut considérer comme positifs. D’abord en estimant que le mouvement de grève était légitime, ensuite en indiquant que l’ouverture du capital des pharmacies n’était plus envisagée.Quant au monopole, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...