Le Moniteur des Pharmacies n° 3048 du 27/09/2014
 

L’événement

François Pouzaud

Applicable au 1er juillet 2015, la réforme de la CAVP transforme le régime complémentaire par capitalisation, optionnel au-delà de la classe 3, en régime obligatoire. Sauf dérogation, les cotisations seront déterminées en fonction du revenu du pharmacien titulaire à compter de cette date.


Alors que la profession se prépare à une semaine de mobilisation contre la déréglementation de l’officine envisagée par Bercy, une autre réforme majeure sur la retraite a été actée par le gouvernement. La Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) a eu le feu vert pour annoncer une modification des règles du régime complémentaire lors d’une conférence de presse le 17 septembre. Confrontée à l’impossible réforme du régime de base pour des raisons structurelles, l’organisation a dû à nouveau réformer le régime complémentaire par capitalisation, créé en 1962 puis modifié une première fois en 2009. Une réforme qui obligeait le pharmacien titulaire à cotiser en classe 3, alors qu’à l’origine cette première marche du régime par capitalisation était optionnelle. Cette augmentation de cotisation était assortie de l’acquisition de droits supplémentaires.La réforme de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...