Le Moniteur des Pharmacies n° 3045 du 06/09/2014
 

ÉCONOMIE

Entreprise

François Pouzaud

A défaut de reprise générale de l’activité en 2013, les pharmaciens se consolent avec la bonne tenue de la marge et, pour une minorité, par une croissance du CA. Les coopérations commerciales sauvent la mise de la grande majorité des officines.


En 2013, le chiffre d’affaires moyen affiche, pour la seconde fois, une tendance à la baisse (- 0,63 %), d’après la dernière enquête statistique de Fiducial Expertise*. Le plus frappant est la fracture qui s’aggrave entre une majorité d’officines, toujours plus importante, qui enregistre une évolution négative du chiffre d’affaires, et une frange minoritaire qui connaît un niveau de croissance correct (voir tableau ci-dessous).Ces disparités notables se retrouvent entre les différentes typologies d’officines et selon la taille des affaires.– Les pharmacies rurales, dont l’activité diminue de 1,1 %, affichent les plus faibles résultats sur l’année 2013. En cause ? La baisse de prix des médicaments remboursables, qui représentent 78,27 % des ventes et la désertification médicale.– Les pharmacies de quartier et de centre-ville affichent également des baisses préoccupantes de 0,76 % et 0,72 %. Si elles sont moins nombreuses ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...