Le Moniteur des Pharmacies n° 3045 du 06/09/2014
 

Éditorial

Matthieu Vandendriessche


« Décalée, polluante, inefficace… », l’opération qui a consisté à teinter l’eau de fluorescéine, lundi soir, dans toute la France, en a vu et entendu des vertes et des pas mûres. Critiquée par de nombreux pharmaciens, cette soirée aux accents potaches a été menée avec enthousiasme et succès. Mais elle n’a pas vraiment atteint l’objectif de sensibiliser le grand public à la crise traversée par la profession. Une goutte d’eau dans la crise généralisée, qui n’a pas retenu l’attention des médias nationaux et de la population. Que faire aujourd’hui pour qu’elle se sente vraiment concernée par ce qui se passe ? La profession se montre divisée sur la suite à donner aux opérations. Sommes-nous dans l’attente de déclarations menaçantes d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, qui a joué l’apaisement ces derniers jours ? Ou d’une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...